Accueil Blog Canicule : quels sont les risques encourus, et quels reflexes avoir ?

Canicule : quels sont les risques encourus, et quels reflexes avoir ?

La canicule qui a frappé cet été 2019 était la plus intense depuis 2003 ; Il y a quinze ans, l’opinion publique avait été frappée par les conséquences dramatiques de la canicule, qui avait causé plus de 10 000 décès. Suite à des campagnes de communication intensives, et à des mesures de précaution drastiques, la canicule de 2019 a causé un bilan bien moins lourd : on parle tout au plus de quelques centaines de décès.

Il n’en demeure pas moins que quelques précautions s’avèrent indispensables pour supporter la chaleur dans de bonnes conditions. En cas de nouvelle vague de chaleur, quels sont les bons réflexes à avoir ?

Quelles sont les populations à risque ?

Pour la mutuelle santé, il existe deux types de population à risque

  • Celle dont les défenses immunitaires sont affaiblies : les personnes âgées et les nourrissons.
  • Celles qui exercent des professions extérieures, ou exposées à la chaleur : boulangerie, menuiserie, pressing, BTP … On peut rajouter à cette catégorie les sans domicile fixe.

Les principaux risques encourus

L’hypothermie

Le classique « coup de chaleur », ou hypothermie, est le risque le plus important en cas de canicule. La cause en est simple : en cas de forte chaleur le corps a du mal à maintenir une température à 37 surtout chez les personnes âgées, leur température peut donc augmenter fortement. L’hypothermie se manifeste par des symptômes précis : fièvre, crampes, maux de tête, vertiges, somnolence, nausée, vomissements. Si une personne de votre entourage présente ces symptômes, appelez le 15 sans attendre, on vous donnera des conseils et vous redirigera vers un médecin si besoin.

La déshydratation

La déshydratation peut également être un risque non négligeable. Elle atteint plus spécifiquement les personnes âgées, pour qui la sensation de soif est moins facile à détecter. Elle peut avoir des conséquences dramatiques et doit être prise très au sérieux. Les signes annonciateurs sont en général une absence d’urine depuis cinq heures ou plus, ou une urine très foncée, et des lèvres sèches et gercées.

Comment éviter les accidents liés à la canicule

Pour ne pas laisser vos proches s’exposer à un accident, il est nécessaire de respecter certaines précautions.

Boire de l’eau

Les inciter à boire 1,5 litre d’eau par jour. A partir de 6 mois, vous pouvez donner sans problème des biberons d’eau à votre enfant. Attention, il n’est pas recommandé de lui donner de l’eau du robinet, mais de favoriser l’eau minérale jusqu’à l’âge d’un an au moins.
Si la personne dont vous avez la charge ne peut pas boire d’eau, vous pouvez également lui proposer des fruits à forte teneur en eau : pastèque, melon … ou de l’eau gélifiée que vous trouverez en pharmacie.

Eviter l’alcool

Eviter impérativement de boire de l’alcool : certains alcools comme les cocktails ou les bières peuvent donner une impression de rafraichissement, ils n’hydratent pourtant absolument pas l’organisme, au contraire. L’alcool a un effet diurétique et est très dangereux en cas de forte chaleur. Il est recommandé de l’éviter totalement, ou au moins de fortement limiter sa consommation.

Ne pas sortir aux heures chaudes

Bien évidemment, il est recommandé de ne pas sortir aux heures chaudes. Les enfants et personnes âgées qui doivent impérativement sortir doivent avoir la tête couverte, boire abondamment et être aspergé par des sprays si nécessaire. A la maison, ventilez au maximum votre habitation et essayez de maintenir une température intérieure la plus basse possible. L’installation d’un climatiseur mobile peut être une solution à envisager.

Laissez une note