Accueil Blog Études de marché dans le commerce en ligne

Études de marché dans le commerce en ligne

Un désir d’entreprendre ? Vous avez développé un certain sens commercial ainsi qu’une forte aisance sur les outils et plate-forme numériques ? Vous souhaitez lancer et créer votre propre site e-commerce pour commercialiser vos propres produits ou distribuer des produits de marques que vous affectionner particulièrement ?

Pour vous aider à concrétiser vos envies dans cet univers de marché qui sollicitera une dévotion totale de votre part, nous allons évoquer les principaux points qui vous aideront à mener à bien une étude de marché efficace et pertinente. Nous allons notamment traiter les différents outils et méthodes qui vous permettront de vérifier que l’offre, que vous envisagez de proposer soit bien en phase ,avec les attentes et la demande des consommateurs que vous ciblez.

Étape 1 : L’étude des tendances de votre marché

Le marché du e-commerce est plus que rentable, particulièrement en France, puisque cette dernière se positionne en troisième place du marché européen avec approximativement 37 millions de clients en ligne. La quantité de site marchands à subi une augmentation de 10% alors que l’offre reste ultra concentrée avec 87% du chiffre d’affaires engrangés par seulement 5% des sites. A noter que le secteur le plus développé et représentant le plus d’achats sur ce canal, reste avant tout le secteur de l’habillement. Pour informations, en 2017, le panier moyen s’élevait à 65.50€ par achat, ce qui rapporte le panier annuel à 2 200€ avec une moyenne française de 33 commandes en ligne.

étude de marché

Aussi, ce secteur a su très bien profiter du m-commerce (achats mobiles), qui de son côté a connu une croissance de 38% même si ce dernier est un acteur majoritairement porté sur l’international avec 59% d’acheteurs utilisant des sites e-commerce étrangers en 2018, contre 44% favorisant les plateformes européennes. Du côté des perspectives de marché, on reste tout autant dans le positif avec une estimation des résultats 2019 portée à la barre des 100 milliards d’euros, face aux 93.4 milliards atteints en 2018.

Étape 2 : La concurrence directe

Afin de mener à bien une étude de marché pertinente, il faudra prendre en considération les différents acteurs qui seront directement en lien avec le développement de votre société, que ce soit d’une manière positive ou négative. Cette capacité à anticiper leurs actions et process de fonctionnement vous aidera fortement dans votre implantation. Cependant, une étape à la fois. En premier temps, vous devrez définir votre zone de chalandise, afin de délimiter votre environnement d’action. En résumé, cette zone correspond à l’aire géographique au sein de laquelle se trouvent vos clients potentiels, et donc indirectement votre concurrence.

A noter que cette zone ne déterminera pas uniquement votre zone de clientèle, mais aussi votre zone concurrentielle. Petite précision sur le sujet de cette concurrence, si vous vous confrontez à des produits identiques, il s’agira d’une concurrence directe. A l’inverse, s’il s’agit de produits similaires ou alternatifs, vous serez face à une concurrence indirecte.

Une fois cette zone de chalandise définie, il faudra prendre en compte les différentes composantes des concurrents afin d’isoler les axes de travail forts, et ceux qui sont saturés sur votre marché. Le principal point positif de cette action sera de définir votre axe de développement concurrentiel. Voici les 4 points à prendre en compte dans l’étude votre concurrence, directe et indirecte :

Le positionnement

Points à étudierVous devrez isoler les créneaux concurrents entre bas de gamme, milieu de gamme, haut de gamme, personnalisé, etc. Cela vous permettra de sélectionner la position la plus efficiente pour votre société, ce qui sera alors un facteur déterminant pour mettre en action votre politique de prix en toute cohérence.

La politique de prix

Sur ce point, vous devrez répertorier les différentes politiques tarifaires de vos concurrents, afin de pouvoir vous situer par la suite. C’est une étape très importante dans l’étude de votre concurrence, ne la négligez pas.

Le taux de fréquentation

Pour ce point, cela reste aussi relativement simple, vous devrez isoler les heures d’affluences de votre clientèle cible, afin d’étudier les différentes variations. Selon les secteurs d’activités, des horaires d’affluences peuvent être très différents.

Les services

Il vous faudra isoler les services proposés, afin de caler ceux qui seront les plus pertinents pour votre offre, que cela soit la livraison et retour gratuit, les programmes de fidélités, les conseils personnalisés, etc.

Étape 3 : L’étude terrain

En ce qui concerne cette étude, il vous faudra mettre en place une action de terrain afin de vous permettre de rencontrer concrètement votre clientèle. Cela vous aidera à vous interroger sur leurs attentes réelles vis-à-vis de l’offre et des services proposés par votre site. Les prospects que vous déciderez de rencontrer devront représenter le plus possible la clientèle ciblée au sein de votre zone de chalandise.

Gardez en tête que l’ensemble des commentaires, remarques, opinions et réponses fournis vous permettra d’aiguiller votre stratégie et votre concept afin qu’ils soient en totale adéquation avec les attentes de cette future clientèle.

Études de marché dans le commerce en ligne
5 (100%) 1 vote