Accueil Blog Choisir un bardage bois : Une solution économique et esthétique

Choisir un bardage bois : Une solution économique et esthétique

En 2017, 40% des français interrogés à ce sujet voulaient améliorer leur habitat en procédant à des rénovations. Si l’aspect esthétique est souvent mis en avant, la réduction de la consommation énergétique est également au cœur des préoccupations. Dans ce sens, le bardage en bois répond à ces deux critères.

Pourquoi choisir un bardage bois ?

Le bardage en bois répond à plusieurs besoins. Dans un premier temps, il se veut esthétique et apporte une plus-value à la maison, dont il va rehausser la beauté. Il permet de cacher certains petits défauts ou un mur ancien mais de bonne qualité que l’on souhaite conserver.

Mais ce qui prime, avec le bardage en bois ; que l’on appelle également vêture ; c’est le confort thermique et phonique qu’il peut apporter à une maison. En effet, la pose d’un bardage se fait souvent pour gagner en isolation sur l’ensemble de la maison afin de créer une unité visuelle ou alors sur les côtés les plus froids (nord, ou là où soufflent les vents dominants). Si certaines personnes vont se tourner vers un bardage en composite, d’autres préfèreront toujours le bois, comme un bardage bois en douglas, pour son authenticité et son naturel.

Quelle essence de bois choisir ?

Le type d’essence de bois va dépendre de plusieurs facteurs. Dans un premier temps : l’aspect visuel. En effet, là où certains trouveront élégants les bois sombres, d’autres n’y verront que le peu de clarté que cela apportera à la façade.

échantillonEnsuite, il faut prendre en considération la zone géographique du lieu de résidence. On ne peut pas mettre toutes les essences de bois au bord d’un littoral, par exemple. De même, on privilégiera des essences résistantes dans des régions soumises à de forts écarts de température, ou essuyant de nombreuses pluies ou des épisodes neigeux.

Dans un dernier temps, il faut estimer le budget que représente la pose d’un bardage en bois et sur quelle surface. Il est évident que mettre une vêture sur un pignon uniquement reviendra moins cher que sur l’intégralité de l’habitation. Enfin, si le bardage est relativement abordable à l’achat, il ne faut pas oublier la main d’œuvre si vous passez par un professionnel.

Comment poser son bardage ?

Poser un bardage n’est pas très compliqué, si vous êtes un très bon bricoleur et si vous possédez les bons outils (perceuse visseuse et scie circulaire ou scie sauteuse au minimum), notamment pour réaliser les découpes.

Après avoir posé le matériau isolant si cela était nécessaire, il est primordial de visser des tasseaux verticaux espacés les uns des autres, pour permettre à l’air de passer (sinon, vous risqueriez d’avoir des problèmes d’humidité et des moisissures). Une fois le tour des portes et des fenêtres réalisé, il est possible de poser les lames de bardage en bois.
Attention de ne pas oublier les profilés de grilles anti rongeurs ; qui adoreraient se nicher et faire des dégâts dans votre ouvrage. Une lame doit toujours s’arrêter au milieu d’un tasseau pour permettre la pose de la suivante. Procédez de bas en haut, jusqu’au toit.

N’oubliez pas les finitions sur le pourtour des fenêtres et autres ouvertures.
Pour garantir un travail de qualité et durable dans le temps, mieux vaut passer par un professionnel pour faire réaliser votre bardage. Une vêture peut radicalement changer l’aspect de votre habitation et ce, sans que cela coûte une fortune. Une rénovation économique qui apporte une véritable plus-value à votre maison.

Choisir un bardage bois : Une solution économique et esthétique
4 (80%) 1 vote